Amiante : prélèvement d'air, les précisions de la DIRECCTE

Nos services 20/02/2019

Mesurages de la concentration en fibres d'amiante dans l'air des lieux de travail : état des lieux de la DIRECCTE

La DIRRECTE Normandie a présenté un état des lieux et les futures évolutions de la réglementation liée aux activités de prélèvements d'air (amiante) dans les lieux de travail lors d'une réunion d'échange avec les organismes accrédités pour ces mesurages. L'application de la dernière version de la norme NF X 43-269 était au coeur des débats.

Le contexte

L'arrêté du 30 mai 2018 relatif aux conditions de mesurage des niveaux d'empoussièrement (amiante) rend obligatoire l'application de la norme NF X 43-269 (décembre 2017). Le 29 janvier dernier, la DIRECCTE Normandie a rencontré les organismes accrédités locaux réalisant des prélèvements d'air et des analyses de fibres d'amiante afin d'échanger sur les nouveautés, "les points de vigilance à respecter et les problèmes rencontrés".

Bilan de la réunion

Les échanges ont amené un certain nombre de questions qui "ont été transmises à la Direction Générale du Travail (DGT) et pourront intégrer un "questions/réponses métrologie" en cours de révision". 

Le document de présentation de la DIRECCTE décrit les nouveautés normatives et réglementaires s'appliquant aux organismes accrédités. Il complète l'outil fourni par la DIRECCTE Bretagne pour l'analyse des rapports (en apportant des différences "d'interprétation" sur l'objectif de la SA (sensibilité analytique) à atteindre).

La DIRECCTE Normandie a précisé qu'une rencontre identitique pourra être réalisée en 2020.

Pour en savoir plus, faire réaliser des mesures d'empoussièrement dans l'air ou bénéficier de notre veille réglementaire, technique et normative, nous consulter.

 

Source texte et photo : site web DIRECCTE Normandie