De la photographie à l'intelligence artificielle pour repérer l'amiante dans les affleurements rocheux

Nos services 12/01/2022

Amiante : détection par photographie et intelligence artificielle sur les affleurements rocheux

Une thèse de doctorat vient de démontrer l'intérêt de l'apport de l'Intelligence Artificielle (IA) dans la détection de l'amiante sur les affleurements rocheux.

La thèse

Le Docteur Philippe CAUDAL, de l'Université du Mans et du BRGM, vient de soutenir une thèse de doctorat sur le thème de "l'apport de la photogrammétrie et de l'intelligence artificielle à la détection des zones amiantées sur les fronts rocheux".

L'étude a consisté à démontrer la possibilité d'identifier de l'amiante en affleurements sur des roches à partir de photographies (2D), par de l'intelligence artificielle,via des images 3D reconstituées par logiciel.

L'apprentissage permettant à un un logiciel de détecter de l'amiante s'est basé sur l'étude de roches amiantées en Corse et non amiantées en Mayenne.

Les résultats

Le rapport de thèse précise que "les résultats ont été concluants et ouvrent ainsi une nouvelle voie pour la cartographie 3D de l'amiante sur les affleurements rocheux, en associant la photogrammétrie à l'IA".

Il est également précisé qu'il a été montré que "la détection d'amiante sur les images 2D était possible et la restitution 3D a été faite sur 187 zones amiantées repérées in situ". Ainsi, "le résultat est encourageant, même si les faux positifs restent relativement élevés".

Le chercheur conclut que "l'exploitation d'une infime partie de cet univers nous a permis de montrer qu'une tâche aussi complexe que la détection de l'amiante environnemental pouvait être réalisée par une machine".

Pour en savoir plus et bénéficier de notre veille réglementaire, technique et normative, nous consulter.