Expérimentation d'une procédure de décontamination (amiante) sans douchage à l'eau

Nos services 13/05/2019

Expérimentation d'une procédure de décontamination (amiante) sans douchage à l'eau

Un arrêté, venant d'être publié, autorise l'expérimentation d'une procédure alternative à la décontamination à l'eau lors d'opérations comportant un risque d'exposition combinée aux fibres d'amiante et aux rayonnements ionisants.

L'arrêté

L'arrêté du 9 avril 2019 portant création d'une expérimentation relative à une procédure alternative à la décontamination à l'eau lors d'opérations comportant un risque d'exposition combinée aux fibres d'amiante et aux rayonnements ionisants. 

Cette expérimentation sera menée par trois exploitants, à savoir :

    • ORANO (ex AREVA)
    • CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives
    • EDF.

D'autres entreprises, dont certaines spécialisées dans le désamiantage, participeront également à cette expérience.

L'expérimentation

Cette expérimentation entre dans le procédé d'évaluation CEVALIA. Elle est menée pour une durée de 24 mois (dès que CEVALIA donnera son "feu vert").

La procédure alternative testée repose "sur l'utilisation d'un fixateur coloré et sur des modalités spécifiques en matière de port d'équipement de protection individuelle  et de déshabillage lors d'opérations de retrait d'amiante comportant un risque d'exposition combinée aux rayonnements ionisants dans lesquelles l'utilisation de l'eau est de nature à aggraver les risques professionnels et le cas échéant nuire à la protection" des travailleurs et du site nucléaire.

Pour en savoir plus et bénéficier de notre veille réglementaire, technique et normative, nous consulter.