Edition d'une thèse universitaire sur la prédiction de l'amiante dans les bâtiments

L'Université Paris-Saclay vient de publier les résultats d'une thèse sur l'identification de l'amiante dans les bâtiments par une méthode probabiliste.

Image produit

Les probabilités mathématiques au service de l'identification de l'amiante dans le bâti

L'Université Paris-Saclay vient de publier les résultats d'une thèse sur l'identification de l'amiante dans les bâtiments par une méthode probabiliste.

La thèse de doctorat

L'Université Paris-Saclay vient de publier le rapport final d'une thèse de doctorat intitulé "Approches sémantiques pour la prédiction de présence d'amiante dans les bâtiments : une approche probabiliste et une approche à base de règles".

Son contenu

L'auteur de cette thèse, Monsieur Thamer Mécharnia, a effectué sa thèse au sein du CSTB qui travaille depuis quelques années sur un outil ("ORIGAMI"), capable d'identifier les bâtiments susceptibles de contenir de l'amiante à partie d'un certain nombre de données d'entrée (année de construction, ect) propriété du CSTB, mais aussi de bases de données externes (INRS, ANDEVA, etc).

Les origines et le contenant de ces données rendent difficiles leurs analyses. La recherche effectuée dans le cadre de cette thèse a notamment pour objet de faciliter ce travail.

Pour en savoir plus et bénéficier de notre veille réglementaire, technique et normative, nous contacter.

 

 

 

Management
du risque sanitaire

Parce que le pire est prévisible,
nous vous préparons pour le meilleur.

Trouver mon agence