Crise sanitaire : les travailleurs exposés à l'amiante non concernés par le report de la visite médicale initiale

Un décret daté du 24 mars 2022 précise que la visite médicale initiale ne peut pas faire l'objet de report dans sa réalisation pour les travailleurs exposés à l'amiante ou au plomb, contrairement à d'autres professionnels.

Image produit

Visite médicale des travailleurs exposés à l'amiante ou au plomb : pas de report dans le cadre de la crise sanitaire

Un décret daté du 24 mars 2022 précise que la visite médicale initiale ne peut pas faire l'objet de report dans sa réalisation pour les travailleurs exposés à l'amiante ou au plomb, contrairement à d'autres professionnels.

Le décret

Le décret n°2022-418 du 24 mars 2022 adapte temporairement à l'urgence sanitaire (Covid 19) les délais de réalisation des visites et examens médicaux par les services de santé au travail.

Dans ce cadre de nombreuses visites médicales, dont l'échéance intervient entre le 15 décembre 2021 et le 30 avril 2022, peuvent être réalisées jusqu'au 31 juillet 2022.

Les travailleurs exposés à l'amiante ou au plomb

Le décret précise que l'examen médical d'aptitude initial des travailleurs bénéficiant d'un suivi individuel renvorcé (SIR) n'est pas concerné par ce report, comme certains autres types de visite médicale.

Il en est de même des visites de reprise et de préreprise.

En ce qui concerne les visites médicales périodiques, la Direction Générale du Travail s'est prononcée récemment à ce sujet.

Pour en savoir plus et bénéficier de notre veille réglementaire, technique et normative, nous consulter.

 

Management
du risque sanitaire

Parce que le pire est prévisible,
nous vous préparons pour le meilleur.

Trouver mon agence