Amiante : vers une baisse du seuil de 5 fibres/litre d'air en France ?

Nos services 18/09/2019

Amiante : vers une baisse du seuil de 5 fibres/litre d'air en France ?

La Direction Générale de la Santé, dépendante du Ministère de la Santé, lance une étude d'évaluation de l'impact sanitaire et économique d'un abaissement du seuil pour le déclenchement des travaux de retrait ou de confinement de l'amiante en France

L'étude

La DGS relance en fait un marché public qui avait été déclaré infructueux en 2018. Il a pour objet la réalisation d'une étude d'évaluation de l'impact sanitaire et économique d'un abaissement du seuil pour le déclenchement des travaux de retrait ou de confinement de l'amiante en France.

Une approche pluridisciplinaire "associant épidémiologie, économie de la santé et du bâtiment et évaluation des risques" est attendue.

La problématique

Le Code de la Santé Publique définit un seuil de déclenchement des travaux de retrait ou de confinement des matériaux amiantés à 5 fibres par litre d'air à l'intérieur des bâtiments. La DGS rappelle que cette valeur "correspondait au bruit de fond environnemental mesuré en milieu urbain dans les années 70".

En 2012, des mesures ont établi que ce bruit de fond serait de 0,08 f/L. Le HSCP (Haut Conseil de la Santé Publique) a préconisé d'abaisser ce seuil de déclenchement de travaux selon plusieurs scénarii.

L'étude porterait sur les scénarii suivants :

    • 0,1 f/L qui correspond à l'arrondi du bruit de fond mesuré en 2012
    • 1 f/L qui correspond à une recommandation du HSCP en 2014
    • 2 f/L qui correspond également à une recommandation du HSCP pour une application en 2020.

 

Aléa Contrôles réalise des mesures d'empoussièrement dans l'air (amiante) en Occitanie, Nouvelle-Aquitaine et Ile-de-France.

Pour en savoir plus et bénéficier de notre veille réglementaire, technique et normative, nous consulter.